Douleurs après le yoga : causes et conseils

Douleurs après le yoga causes et conseils

Faire du yoga peut augmenter la flexibilité, la force et le tonus musculaire, vous aider à perdre du poids, à améliorer votre niveau d’énergie et même à réduire le stress. Il n’est pas étonnant que le yoga soit devenu si populaire.

Pourtant, quiconque pratique le yoga connaît de première main la douleur qui peut souvent survenir un jour ou deux après avoir essayé quelque chose de nouveau ou fait un entraînement plus intense. Les remèdes maison, comme le massage, un bain chaud ou froid, et même la consommation de certains aliments peuvent soulager cet inconfort. L’ajout de CBD au mélange peut augmenter l’efficacité de ces remèdes, vous permettant de vous sentir mieux et de revenir sur le tapis.

Si vous souhaitez essayer le CBD contre les douleurs après le yoga, lisez la suite pour en savoir plus sur les dernières recherches sur ses bienfaits anti-inflammatoires et analgésiques. Armé de ces connaissances, vous pouvez décider si le CBD vous convient et comment l’ajouter au mieux à votre routine.

Pourquoi est-ce que je me sens mal après le yoga ?

Le yoga a la réputation d’être un entraînement de faible intensité, ou même quelque chose qui peut vous amener à un état de zen ou de calme. Bien que le yoga puisse sans aucun doute vous aider à vous centrer, il peut aussi être épuisant, surtout si vous commencez tout juste ou si vous reprenez une routine. Le yoga peut fournir un étirement profond aux muscles que vous n’utilisez pas normalement dans votre routine quotidienne.

La douleur que vous ressentez après le yoga est connue sous le nom de douleur musculaire à apparition retardée ou DOMS. Il survient généralement entre 12 et 48 heures après l’exercice et est de courte durée. Le niveau de douleur que vous pouvez ressentir dépend du type de yoga que vous pratiquez, de l’intensité de votre séance, de la fréquence à laquelle vous faites du yoga et de votre type de corps individuel.

Le DOMS est probablement causé par des dommages microscopiques aux fibres musculaires impliquées dans un exercice particulier, entraînant une inflammation. Tout type d’activité qui allonge les muscles pendant l’application de la force – connue sous le nom d’action musculaire excentrique – peut provoquer des DOMS. En plus des douleurs musculaires, les DOMS peuvent entraîner un gonflement des membres affectés, une raideur de l’articulation, une sensibilité au toucher et une réduction temporaire de la force des muscles affectés.

Dans la plupart des cas, DOMS ne nécessite pas de traitement médical. Cependant, certains symptômes, tels que l’urine foncée et des niveaux plus élevés de gonflement, peuvent indiquer un problème plus grave et la nécessité d’une prévention médicale.

La douleur après tout exercice, y compris le yoga, ne peut pas toujours être évitée. Cela est particulièrement vrai pour quiconque commence un nouveau programme d’exercices, se pousse un peu plus loin avec son régime actuel ou essaie un nouveau type de yoga. Laisser le temps aux muscles de récupérer et de s’adapter à un nouveau stress peut aider à minimiser la gravité de la douleur et la probabilité de dommages au muscle.

Façons de réduire la douleur après le yoga

Il existe plusieurs façons de réduire les douleurs musculaires post-yoga. De nombreux types de remèdes maison peuvent être utiles pour soulager certains symptômes de DOMS. Alors que de nombreuses personnes comptent sur des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) en vente libre comme Advil ou Aleve, la recherche a montré que ces médicaments ne soulagent pas la douleur DOMS.

Un massage entre 24 et 72 heures après une séance d’entraînement intense peut aider à réduire la douleur, selon un examen de 2017 . Pour la plupart des gens, se faire masser après chaque séance d’entraînement est prohibitif. Les automassages peuvent être utiles, mais peuvent ne pas être aussi efficaces.

D’autres options pour soulager l’inconfort après le yoga peuvent inclure :

  • Utilisation d’un analgésique topique à base de menthol sur la zone touchée ;
  • Prendre un bain froid après l’entraînement ;
  • Prendre un bain chaud ou utiliser un enveloppement de chaleur humide immédiatement après le yoga ; et/ou
  • Manger des aliments anti-inflammatoires .

Pour booster les effets de ces remèdes, le CBD (cannabidiol) peut être utile. Le CBD est un composé naturel présent dans la plante de chanvre. Il peut interagir avec le système endocannabinoïde ( SEC ) du corps pour offrir une gamme de bienfaits pour la santé et le bien-être.

En ce qui concerne les courbatures et les douleurs après une séance d’entraînement, le CBD peut être particulièrement utile. La recherche indique que le CBD a de puissants effets anti-inflammatoires. Une revue de 2019 a conclu que le CBD a à la fois un effet antioxydant et anti-inflammatoire. Les scientifiques ont également déterminé que le CBD peut aider à soulager la douleur chronique et à réduire l’inflammation et la douleur .

Une revue de juillet 2020 a spécifiquement examiné comment le CBD peut être utilisé par les athlètes pour la performance sportive. Cet article a noté qu’il existe des preuves préliminaires que le CBD a des propriétés anti-inflammatoires, neuroprotectrices, analgésiques et anxiolytiques, et a le potentiel de bénéficier aux athlètes. Les auteurs ont conclu que des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer ces résultats.

Si vous décidez d’incorporer le CBD dans votre routine post-yoga, il existe de nombreuses options pour le faire. Les topiques , tels que les crèmes, les lotions ou les baumes, peuvent être appliqués directement sur le muscle ou l’articulation touché. Un patch transdermique peut apporter un soulagement prolongé, le CBD étant libéré sur une période de plusieurs heures, voire plusieurs jours.

Prendre du CBD par voie orale dans une gélule , à travers une teinture ou dans un produit comestible peut procurer des avantages pour tout le corps, en plus de stimuler la réponse anti-inflammatoire de votre corps. Généralement, les teintures ou les huiles donnent les résultats les plus rapides après avoir été appliquées sous la langue.

L’utilisation de remèdes maison combinés au CBD peut aider à soulager l’inconfort et la douleur après le yoga. Expérimentez différentes options, comme un bain froid suivi d’un baume au CBD, pour trouver la routine post-yoga qui vous convient le mieux.

Comment acheter du CBD de qualité supérieure

Si vous prenez soin de votre corps grâce au yoga et à d’autres formes de vie saine, la dernière chose que vous voulez faire est d’acheter un supplément qui peut contenir des toxines ou des ingrédients dangereux. Nous vous suggérons d’acheter des produits CBD de haute qualité, testés de manière indépendante, fabriqués à partir de chanvre bio.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *